France Hauts-de-France Voyages

Quelques heures au carnaval de Dunkerque

Première vadrouille 2018 haute en couleur ! Eh oui pour ce premier billet de blog de cette nouvelle année, on vous emmène au Carnaval de Dunkerque. J’ai eu la chance de m’y rendre (Mylène) pendant quelques heures le week-end dernier à l’occasion d’un séminaire organisé par mon travail. Récit de mon expérience au sein de ce fabuleux carnaval emblématique que tout bon Dunkerquois qui se respecte ne manquerait sous aucun prétexte. 

 Les Origines du Carnaval de Dunkerque

Affiche-carnaval-dunkerque-2018

Au début du 18ème siècle, à l’occasion du départ des marins pour la pêche en Islande, l’armateur offrait la « foye », une fête pour les pêcheurs. Durant cette époque, toutes les festivités se déroulaient dans une auberge puis au fur et à mesure des siècles, les hommes de la mer et leur famille se déguisèrent et envahirent les rues. Même si le carnaval et le départ des pêcheurs n’ont pas toujours correspondu sur le calendrier, les deux traditions se sont entremêlées. C’est la naissance de la « Visscherbende », la bande des Pêcheurs. Difficile d’expliquer pourquoi cette tradition ancienne a survécu. Certains historiens affirment que l’histoire de ce grand rassemblement populaire est liée aux fêtes données par les armateurs lors des départs pour la pêche en Islande. D’autres réfutent cette hypothèse. Peu importe, les origines du carnaval se perdent dans la nuit des temps mais les Dunkerquois font, aujourd’hui encore, la bande comme une évidence, comme ils marchent ou respirent.

Le Carnaval de Dunkerque, un évènement encadré & respectueux

Même si le Carnaval de Dunkerque est un évènement emblématique, il est néanmoins important de savoir où l’on met les pieds : respect de la tradition, connaissance des chansons, des « règles » pour trouver progressivement son costume, sa place dans la bande.

Malgré un monde incroyable dans les rues, le Carnaval est extrêmement bien encadré et cela en est même étonnant. Les participants jouent le jeu et respectent à peu près (tous) la charte du carnaval de Dunkerque. Eh oui ça m’avait bien étonnée aussi ! Une charte du Carnaval existe et celle-ci permet un meilleur déroulement du Carnaval surtout pour les novices. A l’intérieur de cette charte on y retrouve les règles générales du Carnaval de Dunkerque :

  • Le carnaval de Dunkerque est avant tout un carnaval, ce qui signifie que tout carnavaleux doit être un minimum déguisé, maquillé ou masqué pour pouvoir faire la bande ou le bal.
  • Les musiques du Carnaval sont la base de celui-ci, il est donc préférable de les connaitre, notamment l’Hommage au Cô, la Cantate à Jean Bart, Putain d’Islande (ma préférée ! Drôle et tellement typique !) qui sont réellement sacrées pour les carnavaleux.
  • Il n’y a pas une façon de faire le carnaval mais plusieurs : dans la bande, dans les bars, dans les chapelles, devant la musique, derrière la bande,…ou un mélange de tout cela.

D’autres règles concernant l’alcoolémie on été mise en place comme « le Carnaval n’est pas un concours d’alcoolémie » et d’autres instructions dans cette charte font références, quant à elles, aux règles dans la bande du Carnaval comme « Lorsque les fifres jouent, la bande avance tranquillement, il ne faut pas pousser les personnes devant soi ». Surprenante cette charte non ?  🙂

Mais c’est aussi grâce à cela qu’on se sent à l’aise dans le Carnaval de Dunkerque. En tant que novice je me suis totalement sentie en sécurité et lorsque l’on me bousculait à peine j’avais le droit à de plates excuses en quelques secondes. On n’est pas habitué à cela surtout quand on est habitué à prendre les transports parisiens hein :’).

  Le Carnaval de Dunkerque, l’endroit le plus conviviale de France

Des rues envahies par des milliers de carnavaleux avec des parapluies et déguisements tous différents des uns et des autres, des chapeaux à fleurs et des fourrures à tous les coins de rues, des couleurs bariolées, des chansons paillardes chantées à tue-tête, de la bière qui coule à flots, des kilos de harengs jetés de l’hôtel de ville… on est bien au Carnaval de Dunkerque.

L’âge, le travail, la classe sociale n’ont pas d’importance dans la Bande du Carnaval de Dunkerque. Après avoir navigué dans les différentes rues et après avoir suivi plusieurs groupes, on se surprend à commencer à connaître les paroles des chansons paillardes et à discuter avec des gens que l’on ne connait pas du tout. On chante, on échange, on prend des photos et surtout on rit énormément. C’est tellement agréable de parler et de découvrir d’autres personnes sans préjugés, sans se dévisager comme on a l’habitude de le faire. Les masques sociales tombent à défaut d’en porter un vrai sur nos visages. Personne ne se prend la tête, un sentiment de légèreté habite chaque personne et chaque coin de rue. J’avais l’impression d’être dans une grande famille le temps de quelques heures et de partager un moment de plaisir et de bonheur avec des milliers de personnes. Nous étions tous heureux et unis. Les Dunkerquois sont tellement accueillants que je n’avais plus envie de les quitter !

Une chose est sûre c’est que mon escapade a donné envie à Micka d’y aller et la prochaine fois j’espère qu’on pourra y rester beaucoup plus de temps en y allant de jour pour voir une autre ambiance et encore plus de monde.

Dunkerque on reviendra 

  Retour en images sur mes quelques heures au Carnaval de Dunkerque

Reconnaitrez-vous certains des déguisements ci-dessous ?  😆

Carnaval_Dunkerque_2018_Un_couple_en_vadrouille_blog_voyage-33

 

Un Couple en Vadrouille

Mylène & Mickaël

un couple en vadrouille

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    lamariniereenvoyage
    5 mars 2018 at 8 h 47 min

    Ca a l’air vraiment sympa, je ne connaissais pas du temps ! Certains déguisements sont juste magnifiques 🙂 je pensais à tort que les carnavals étaient pour les enfants, mais non, ça donne vraiment envie d’y aller !!

  • Laisser un commentaire

    Close
    %d blogueurs aiment cette page :