France Grand Est Voyages

Un jour à Bar-le-Duc

Ville-de-Bar-le-Duc-en-région-Grand-Est

Labélisée « Ville d’art et d’histoire et  » Plus Beaux Détours », la ville de Bar-le-Duc dispose de l’un des ensembles urbains Renaissance les plus remarquables de France.

Nous avons eu l’occasion de découvrir cette ville lors d’un blog-trip dans la région Grand-Est à travers 3/4 jours entre : Troyes, Bar-le-Duc & Verdun. Nous avions un temps magnifique mais il y faisait très chaud (40°C) car c’était jour de canicule en ce mois d’août 2020 et c’était pas facile de marcher en plein soleil et tout en montant les rues de la ville à certains moments 😆 .

Une chose est sûre, les fortes chaleurs ne nous ont pas empêchés de contempler et de découvrir cette ville au patrimoine incontestable. Bien sûr en une journée on ne peut pas faire tout le tour de la ville mais en tout cas c’est un bon premier aperçu qui ne vous fera que revenir ! On partage donc avec vous cette belle découverte dans la vallée de la Meuse.

À savoir avant d’aller à Bar-le-Duc

  • Situation et Histoire de Bar-le-Duc

Bar-le-Duc se situe au sud du département de la Meuse et compte environs 16000 habitants appelés les barisiens. Entourée de forêts, Bar-le-Duc est traversée par la rivière de l’Ornain et desservie par les lignes de chemin de fer (Paris-Strasbourg et Paris-Metz) et le canal de la Marne au Rhin.

Dispersé dans la vallée ou concentré dans la partie haute de la ville, son patrimoine architectural (essentiellement du XVème au XVIIIème siècle) est exceptionnel. Plusieurs circuits découverte ont été conçus pour faciliter les visites de la ville que ça soit de manière libre, avec un guide ou même grâce à l’application « Bar-le-Duc, cité Renaissance » qui guidera ses visiteurs avec 3 circuits allant du quartier Marbot, la quartier renaissance ou encore la ville d’arrière front.

Située à l’arrière du front pendant la Première Guerre mondiale, Bar-le-Duc eut également un rôle stratégique. C’est ici que se trouve la borne zéro de la Voie sacrée.

  • Comment se rendre à Bar-le-Duc ? 

La Ville de Bar-le-Duc bénéficie d’une situation européenne privilégiée : à 200 km de Paris et de l’Allemagne, à 100 km de la Belgique, du Luxembourg et des agglomérations régionales de Nancy et Metz ou encore à 53 kilomètres de Verdun .

En train : par la Gare SNCF de Bar-le-Duc, Gare Meuse TGV à Issoncourt (à 30km)

En voiture : par l’A4 (à 50km au Nord), N4 (à 15km). Au départ des Yvelines (78) nous avons mis 2h50 pour nous rendre dans la ville.

En avion : par l’aéroport de Metz-Nancy Lorraine (à 100km)

  • Où dormir à Bar-le-Duc ? 

A Bar-le-Duc vous pourrez trouver des hôtels mais aussi des maisons d’hôtes de charme. Pour en voir une sélection, cliquez ici !

  • Ou manger à Bar-le-Duc ? 

Au cœur du quartier Renaissance de Bar-le-Duc, nous avons eu l’occasion de déjeuner au restaurant La Meuse Gourmande, installé dans une ancienne maison de chanoines du XVIIIème siècle. En plus d’avoir une cuisine alliant tradition et modernité teintée d’une touche exotique, l’endroit nous a permis d’avoir la ville à nos pieds ! C’est face à une vue dégagée et sur la ville basse que nous avons savouré nos plats tout en contemplant la ville à chaque instant. Un très beau et bon déjeuner qui nous laisse de beaux souvenirs.

Restaurant La Meuse Gourmande à Bar le Duc

Déjeuner à La Meuse Gourmande avec vue sur Bar le DucVue depuis le restaurant la Meuse gourmande de Bar le Duc

Que voir et faire à Bar-le-Duc

VILLE HAUTE – QUARTIER RENAISSANCE

Visiter Bar-le-Duc c’est découvrir le quartier de la Ville haute, qui constitue un des ensemble urbains Renaissance les plus remarquables de France.

Bar-le-Duc dissimule littéralement de précieux témoignages de l’architecture du XVIème dont les hôtels particuliers de la Place Saint Pierre et de la Rue des Ducs de Bar en révèlent les plus beaux secrets. On y découvre des maisons au charme et à l’architecture particulière avec des volets de couleur différentes pour chaque propriété. Mais la beauté de la Renaissance se contemple aussi dans les détails de chaque propriété : frontons sculptés, pilastres cannelés ou encore gargouilles en surplomb, les hôtels et maisons sont représentatifs de la fortune des propriétaires de l’époque et offrent une richesse remarquable.

L’histoire remonte au Xème siècle à l’époque où les comtes de Bar édifièrent un château et une cité fortifiée pour assurer la défense de leur territoire face au Royaume de France. La Porte Romane et la Tour de l’Horloge dominant ce quartier haut perché, sont les derniers vestiges de cette période tourmentée. Le château médiéval a laissé place au Neuf Castel datant du XVIème siècle et abritant aujourd’hui les collections du Musée barrois. De là, une promenade autour des remparts propose une visite insolite entre Ville haute et Ville basse, des toits du collège Gilles de Trèves (1571-1574) aux escaliers.

Rue du Paradis à Bar le Duc

Rue du Paradis à Bar le Duc

Maisons anciennes de Bar le Duc

Ville haute de Bar le Duc

Ville de Bar le Duc en région Grand Est

Tour de l'Horloge à Bar le Duc

Tour de l’Horloge à Bar le Duc

Vue sur Bar le Duc

Centre ville de Bar le Duc

  • Le Musée Barrois

Le Musée barrois de la ville est installé dans les vestiges de l’ancien château des ducs de Bar et de Lorraine, situé au cœur du quartier historique de Bar-le-Duc, en Ville haute. Il offre aux visiteurs des collections riches et diversifiées avec notamment des peintures et des sculptures du Moyen-Âge au XXe siècle, une section ethnographique, des objets d’arts décoratifs, des armes et armures, ou encore des objets archéologiques de l’antique Nasium (actuels Naix-aux-Forges et Saint-Amand-sur-Ornain).

Les productions artistiques et les personnalités locales sont également mises en valeur dans ce musée créé en 1841 qu’on surnomme aussi le « petit Louvre ».

Musée barrois de Bar le Duc

Extérieur du Musée barrois

Jardins Musée barrois de bar le Duc

Entrée Musée barrois à Bar le Duc

Chapelle du Musée barrois de Bar le Duc

  • Le collège Gilles de Trèves

Gilles de Trèves, seigneur de Ville-sur-Saulx né à Bar-le-Duc en 1515 à laissé derrière lui un patrimoine culturel et architectural d’une grande richesse. Son nom est totalement indissociable de l’histoire de la ville de Bar-le-Duc. La construction du collège Gilles de Trèves entre 1573 et 1575 était ouvert aux enfants du Barrois et était décrit par Montaigne comme « la plus belle maison de la ville qui soit en France » et c’est incontestable quand on se trouve devant l’édifice ! Le collège est érigé autour d’une cour intérieure bordée de deux galeries surmontées de balcons aux balustrades de pierres sculptées.

Collège Gilles de Trèves à Bar le Duc

Rue Gilles de Trèves à Bar le Duc

Rue Gilles de Trèves à Bar le Duc

  • L’église Saint-Etienne

L’église Saint-Etienne, élégant édifice de style gothique flamboyant nuancé de quelques détails Renaissance, renferme un riche mobilier et plusieurs œuvres d’art dont deux pièces du sculpteur Ligier Richier : le Christ et les deux larrons ainsi que le Transi, chef d’œuvre majeur de la sculpture de la Renaissance représentant un squelette dont le bras gauche tend vers le ciel, son cœur. Pour cette dernière, l’artiste a répondu à la commande de l’épouse de René de Châlons souhaitant une représentation de son époux 4 ans après sa mort. Des visites guidées pour groupes sont organisées toute l’année et sur réservation notamment auprès de la Mairie.

Place Saint Pierre de Bar le Duc

le Transi, chef d’œuvre majeur de la sculpture de la Renaissance

Intérieur église Place Saint Pierre de Bar le Duc

VILLE BASSE

La Ville basse de Bar-le-Duc n’a rien à envier à sa sœur jumelle du haut qu’on a pu vous présenter juste au-dessus. La partie basse de la ville dissimule bien des trésors disséminés ici ou là à travers les quartiers, les places, les ponts et les cours d’eau. Cette belle vallée, est traversée par l’Ornain et ses 7 ponts, dont le plus emblématique est celui de Notre-Dame remarquable pour sa chapelle miraculée.

Malheureusement nous n’avons pas beaucoup pu découvrir la partie basse de Bar-le-Duc mais il y a cependant une spécialité qu’il ne faut pas louper et que l’on vous fait découvrir à la fin de cette article 🙂 .

Pont Notre-Dame de Bar le Duc

Pont Notre-Dame de Bar le Duc

Canards région Grand Est

  • La spécialité de Bar-le-Duc : la Confiture de Groseilles épépinées à la plume d’oie

La mirabelle n’est pas le seul fruit que les Meusiens savent mettre dans leur panier : il y a aussi la groseille ! Ca en est d’ailleurs le patrimoine gastronomique de Bar-le-Duc puisque depuis sept siècles on y produit de la confiture de groseille épépinées à la plume d’oie (l’épépineuse incise la peau du fruit à l’aide de sa plume d’oie pour enlever tous les pépins dont un fruit peut en contenir 7 à 8). Pour en savoir plus sur le « caviar » de Bar-le-Duc on vous conseille de réaliser une visite guidée à la Maison Dutriez, dans la ville basse. Vous pourrez y découvrir des fabrications maison à base de mirabelle, de bergamote ou de groseille dont la spécialité : la Confiture de Groseilles épépinées à la main à l’aide d’une plume d’oie…. Spécialité Ancestrale de Bar-le-Duc depuis 1344.

Vous trouverez également dans leur magasin de nombreux produits et paniers garnis. Nous n’avons pas pu résister et partir sans nos confitures de groseilles délicieuses.

Démonstration de fabrication de la confiture de groseilles épépinées à la plume d'oie à Bar le Duc

Maison Dutriez confection de confitures de groseilles à Bar le Duc

Et vous, connaissez-vous Bar-le-Duc ?

Un Couple en Vadrouille

Mylène & Mickaël

un couple en vadrouille

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

Close